Bienvenue sur notre blog dédié au e-commerce !

 

e-commerçants boostez votre fidélisation

Le mois record pour les retours e-commerce

application digitale de retour colis

Ce premier mois de l’année devrait connaître des volumes record de retours de colis vers les e-commerçants avec les fêtes de noël et les soldes enclenchés.
Proposer une politique de retour claire au moment de l’achat d’article en ligne est un bon atout commercial. Selon l’étude (Pulse of the online shopper) plus de 60% des e-consommateurs se renseignent sur la politique de retour proposée par les sites marchands avant de passer à l’acte d’achat. Ceux-ci cherchent une solution sans contraintes avec la possibilité d’imprimer une étiquette ou un bon de retour rapidement, ainsi que la gratuité de ce service retour.
Le e-acheteur considère que l’indication du délai de rétractation autorisé par le e-commerçant est un élément clé de sa politique de retour. C’est une information qui n’est disponible que sur la moitié des sites e-marchands.

Pour cela E-LOGIK en partenariat avec Coliback propose au e-commerçant la solution digitale qui regroupe l’ensemble des possibilités pour effectuer un retour colis via internet. Ainsi le e-acheteur pourra imprimer l’étiquette retour en toute tranquillité.
Retourner un colis n’a jamais été aussi facile. c’est simple, efficace et pas cher.
E-commerçants en choisissant la solution Coliback:
> Vous fidélisez vos clients avec une politique de retour simple et efficace
> Vous profitez de tarifs Transport France et Europe
> Vous confiez à Coliback la prise en charge du SAV transport retour.

Pour plus de renseignements

Autres articles

e-logik se rapproche des e-commerçants de Paris et l'ile-de-france
21 juin 2018
0 Commentaires

Le 1er réseau de logisticiens e-commerce accélère son développement et renforce son écosystème de logisticiens dédiés au e-commerce à Paris-Roissy...

e-commerce et ventes en progression
8 juin 2018
0 Commentaires

Le bilan des ventes sur internet en France au 1er trimestre 2018 a été favorable encore une fois. Plus de 20 milliards d'euros ont été dépensés sur les 3 premiers mois...