Bienvenue sur notre blog dédié au e-commerce !

 

e-commerçants boostez votre fidélisation

La fin du géoblocage européen

Depuis le lundi 3 décembre 2018, lors de leurs achats en ligne, les Européens ne seront plus redirigés vers la version de leur pays du site e-commerce étranger. Désormais, tant qu’ils se trouvent dans l’UE, ils pourront avoir accès aux biens et services en ligne qu’ils souhaitent. Cette décision devrait permettre aux consommateurs d’accéder à des produits et des services auxquels ils ne pouvaient prétendre jusqu’à présent.

Jusqu'alors, quand un internaute français voulait se rendre sur un site de e-commerce anglais ou italien, il était redirigé automatiquement vers la version française quand elle existait. Souvent, une adresse de livraison française ou une carte bancaire française sur un site étranger bloquait la transaction ou entraînait des frais supplémentaires. Une pratique désormais bannie en Europe.

 

Conséquences de ce dispositif 

Le consommateur pourra désormais accéder au site de son choix, sans être bloqué ou redirigé vers la version du site de son pays (sauf sous demande de l'utilisateur). Cela permettra par exemple d’acheter des vêtements sur le site allemand d’un grand marchand, de louer une voiture ou de réserver une chambre d’hôtel sur la plateforme anglaise d’une chaîne hôtelière, etc. 

Toutefois, certaines restrictions vont persister. Tout d’abord, les e-commerçants n’auront pas l’obligation de livrer le produit dans le pays du client. Le consommateur doit aller chercher le produit sur place ou le faire livrer par ses propres moyens. Ensuite, les e-commerçants continueront d’empêcher l’accès à certain consommateur aux sites, si le produit ou le service qu’ils vendent ne correspond pas à la législation locale.

Enfin, sur le papier, cette nouvelle réglementation n’interdit pas à un e-commerçant d’appliquer des prix ou des conditions variables sur ses différents sites Internet. Il pourra donc continuer de vendre un article plus cher sur son site français que sur son site allemand. Toutefois, le consommateur pourra plus facilement comparer et trouver l’offre qui lui convient le mieux. En parallèle, le e-commerçant ne pourra plus, sur un même site, faire varier ses prix en fonction de la nationalité de l’acheteur. Nul doute qu’au final, ces changements pousseront la plupart des e-commerçants à harmoniser leurs prix sur tous leurs sites.

 

La solution par e-LOGIK

e-LOGIK offre la possibilité aux e-commerçants français de conquérir le marché européen. En effet, le réseau d’entrepôt e-LOGIK, comprenant 14 entrepôts disséminés sur tout le territoire (Toulouse, Lyon, Grenoble, Rennes, Le Mans, Montpellier, Lille, Besançon, Centre, Bayonne, Montauban, Paris-Roissy, Caen  et Blois), e-LOGIK propose aux e-commerçants de stocker et d’expédier leurs colis dans toute l’Europe. Permettant ainsi aux e-commerçants français d’atteindre de nouveaux marchés européens. 

exportatez-en-europe-vos-produits-ecommerce

 

De plus, e-LOGIK s’ouvre aux e-commerçants étrangers pour leur permettre de s’exporter en France en leur proposant de stocker une partie de leur marchandise dans nos entrepôts. Actuellement, le dispositif européen n’oblige pas les e-commerçants à livrer chez le client étranger. Toutefois, ne pas organiser sa logistique pour les consommateurs français prive les e-commerçants européens d’un marché porteur.

e-LOGIK opens to foreign traders to allow them to export to France by offering to store a portion of their merchandise in our warehouses. Currently, the European device does not require traders to deliver to the foreign customer. However, not organizing its logistics for French consumers deprives European traders of a buoyant market.

stockez-en-france-vos-produits-ecommerce

 

Sources : Euractiv, Clubic, Que choisir, ZDNet.

 

Suivez e-LOGIK sur les réseaux sociaux et soyez informés des tendances autour du e-commerce

Facebook : ReseauElogik

Twitter : @e_logik

Linkedin : e-LOGIK 

Instagram : e_logik

 

Autres articles

publication elogik reseau
18 juillet 2019
0 Commentaires

Vendre sur une Marketplace est devenu très important aujourd’hui, car cela représente 28% des ventes en ligne. Les entreprises concernées sont...

Le profil du e-acheteur en 2019
13 juin 2019
0 Commentaires

Aujourd’hui ce sont 37,4 millions de français qui achètent sur internet. Cette tendance est due à l’accroissement du nombre de smartphones et des nouvelles fonctionnalités...